Follow by Email

dimanche 16 avril 2017

Cancers en Algérie.



Selon le group Oxford Business Group , publié le11 Jan, 2014 sur le site:

Se référant à des statistiques de l’Organisation mondiale de la santé, OBG a révélé que le taux de prévalence du cancer dans notre pays est passé de 80 cas pour 100 000 personnes dans les années 1990 à 120 cas en 2008. Il devrait atteindre 300 cas pour 100 000 personnes au cours des dix prochaines années et enregistrer un taux comparable à ceux que l’on retrouve aux Etats-Unis, au Canada et en France, selon le cabinet international.

Un autre chiffre révélateur de l’expansion de cette pathologie est mis en avant par OBG. En effet, en 2008, le cancer représentait 21% des causes de mortalité en Algérie et un tiers des décès causés par des maladies non-transmissibles (cancers, diabètes, Avc,…) dans la tranche d’âge 30-70 ans.

La prise en charge des malades devient extrêmement compliquée. «La plupart des patients atteints de cancer se tournent vers l’un des six centres anti-cancer publics dont dispose le pays, et qui sont tous complètement débordés», constate OBG qui indique que «le pays continue de souffrir d’un manque d’hôpitaux, d’oncologues et de matériel médical».

D’après OBG, les temps d’attente avant une radiothérapie ou une opération peuvent aller jusqu’à 18 mois, citant à ce propos une déclaration récente du ministre de la Santé, Abdelmalek Boudiaf. 

OBG relève, certes, que «les nouveaux centres anti-cancer prennent forme», mais il estime que les retards liés à l’achat de matériel et au manque de personnel médical continuent de constituer des obstacles, même pour les centres déjà achevés.

Svp, découvrez les merveilleux bienfaits des plantes médicinales du Sahara sur : //lesplantesmedicinalesdusahara.blogspot.com
2. faites vos propres recettes avec Mustapha sur :
//fruitsbio.blogspot.com
3. découvrez la santé et bien être sur :
//Lesecretdusahara.blogspot.com

2. Selon le journal le matin sur son site : http://www.lematindz.net/news/23236-lalgerie-compte-pres-de-480-000-malade-du-cancer.html  publié le 4 fév. 2017

L'Algérie compte près de 480 000 malades du cancer

Les malades cancéreux vivent un véritable drame en Algérie.
Le nombre de cancéreux en Algérie :
- 50.000 nouveaux cas de cancer sont recensés chaque année en Algérie ; dont 1.500 enfants (soit une moyenne de 5 nouveaux cas par heure enregistrés chez les adultes, et 4 nouveaux cas par jour chez les enfants).
- Plus de 12.000 malades meurent chaque année faute de prise en charge adéquate
- 70% des traitements effectués aux patients ne sont entamés qu'au stade avancé de la maladie
Les principaux causes du cancer en Algérie :
-L’emballage de l'eau minérale, de limonade et lait en sachet.
-la toxine de médicaments, 
La pollution dont les effets phytosanitaires (pesticides) utilisés abusivement dans les cultures agricoles. (Produits chimiques)
- Le tabagisme aggravé par la prolifération du faux tabac (produits des malfaçons) (cigarette et tabac chiqué)
- L'exposition aux colorants industriels (le non-respect du dosage dans la fabrication des produits alimentaires) (boisson, yaourt, biscuits,…etc)
- L'exposition à certains virus ou bactéries.
-Le stress chronique au cours de la «décennie noire»
- La précarité des habitations (présence avérée de L’amiante nocive) (plaques de ternîtes)
- Déchets industriels et hospitaliers des produits abandonnés en pleine nature
- L’exposition prolongée au soleil (les ultras violets)
- Les effets du rayonnement ionisant (les radios et les scanner) et leur dangereux impact sur l’hérédité.
La ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme attire également l’attention sur le fait que les frais des soins médicaux ne sont pas à la portée de tous les malades, sachant que le montant d’une séance de radiothérapie s’élève à 13 000 DA chez le privé tandis que les services de la Sécurité sociale n’en rembourse que 400 DA seulement, alors parfois la famille dépense entre 60 millions a 80 millions centimes (transport, l'hôtel, les analyses sanguines et les examens radiologiques …etc !
La ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme à souligner le caractère désastreux de la prise en charge des malades cancéreux dans l’Algérie profonde qui restent livrés à eux-mêmes : pour eux, se soigner c’est un vrai parcours du combattant, et face à cette absence de centres de soins et de matériel spécialisé locaux, leurs chances de survie se voient considérablement réduites.
La ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme signale, en outre, que le coût de la prise en charge thérapeutique, l'achat des médicaments anticancéreux (chimiothérapie), la radiothérapie, les frais des analyses de laboratoire, des examens radiologiques, la charge financière liée au transport et aux contrôles post-thérapeutiques, incombent totalement au patient parfois dépasse 80 million centime pour un cancéreux.
Conclusion :
J’ai bien écris des articles sur le traitement de ces maladies sur mes blogs sur : wordpress.com
Il y’a bien des solutions concrètes par les plantes, faciles à comprendre, rapides à mettre en œuvre et naturelles ; car ne vous y trompez pas : il existe vraiment des espoirs de guérison pour toutes les maladies, à partir du moment où vous sortez des sentiers battus de la médecine officielle (conventionnelle).

Comme disait notre bien-aimé prophète mohamed (psdsl) : « tous maux crée par dieu, il lui créa son remède, celui qui le sait, le sait, celui qui l’ignore, l’ignore, appart la mort ». et il avait dit aussi : « guérissez vos malades par la charité ».

Amicalement à vous !
Mustapha

*Svp, découvrez mon premier livre intitulé « posologies des plantes médicinales d’Algérie » (première partie).
**Svp, découvrez  mon second livre « posologies des plantes médicinales d’Algérie » (deuxième partie)
Pour tout contact, visitez mon blog://topbioshop.wordpress.com